La Chine demande aux États-Unis d’arrêter les livraisons d’armes à l’Ukraine

Pékin accuse Washington d’être à l’origine de la crise en Ukraine au travers de son plan de livraison d’armes à Kiev.

Le ton se durcit entre la Chine et les États-Unis. La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, a accusé ce lundi les États-Unis “d’avoir déclenché la crise en Ukraine” et d'”être le principal facteur qui l’alimente” en fournissant des armes lourdes à Kiev, rapporte Bloomberg.

Le 24 janvier, l’administration américaine avait accusé des entreprises publiques chinoises d’assister militairement et économiquement la Russie, sans détailler le caractère et l’ampleur de cette aide.

“Soupçons infondés”

Des “soupçons infondés” et un “chantage sans fondement”, selon Pékin qui accuse Washington d’avoir “semé la paranoïa”.

“S’ils se soucient vraiment du peuple ukrainien ils devraient arrêter leurs livraisons d’armes”, a-t-elle ajouté.

Ce durcissement de ton intervient quelques jours avant la visite du secrétaire d’État américain Antony Blinken, attendu à Pékin dimanche et lundi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous post Deschamps, coup de tonnerre en vue ?
Next post Alaphilippe, la grosse annonce